Je suis né le 4 août 1954 à Bâle. Mon père était originaire du canton de Vaud, ma mère de Suisse allemande.

Lorsque j’avais six ans, mes parents ont déménagé en Valais, à Sion. C’est là que j’ai fait ma scolarité primaire. Je suis parti un an à Morges pour parfaire ma culture bilingue, avant de revenir à Sion pour suivre les cours du Lycée-Collège classique. En 1974, j’ai obtenu ma maturité (baccalauréat).

Après des études de littérature française et d’histoire, j’ai voulu entrer de plain pied dans le monde « réel » et gagner ma vie pour sauvegarder mon indépendance. Je suis entré dans une compagnie d’assurances où j’ai travaillé pendant 31 ans.

En 2013, j’ai réorienté ma vie. Je suis devenu d’abord professeur de français pour adultes. Je suis retourné vers mes premières amours, les livres et la littérature.

Aujourd’hui, je prends mes distances du monde élitaire, individualiste et consumériste actuel. Si je ne suis pas pour autant un anarchiste ni un communiste, je m’interroge sérieusement sur le sens et les valeurs néo-libérales actuelles ; il doit y avoir autre chose que le culte de l’argent.

C’est pour cela que j’écris des livres et des articles que j’aimerais partager avec vous.

J’ai connu la dépendance sévère à l’alcool qui m’a coûté un premier mariage. Mon premier livre, Vous que je n’ai pas su aimer, raconte notamment comment je me suis sorti de l’alcoolisme actif. Je voudrais donner ici un message d’espoir à chacun qui me lit : il n’existe aucune dépendance, si forte soit-elle, qui ne puisse être vaincue par les forces de l’esprit.

Il n’existe aucune situation, aussi désespérée soit-elle, au bout de laquelle ne surgisse au moment voulu une lumière.

Gardons l’espérance. Et surtout, gardons vivante en nous avec le souffle la flamme de l’amour. Même par-delà la mort, elle ne s’éteindra jamais.

 

André Jaquenoud

  • Photo-slide 1
© 2018 André Jaquenoud, Ecrivain
Site réalisé par abotsiconsulting.ch
Back to Top